Actualités

Carré Saint-Laurent : redonner sa fierté à la Main

Carré Saint-Laurent : redonner sa fierté à la Main

Au cœur du Quartier des spectacles, à l’intersection de Saint-Laurent et Sainte-Catherine, le nouveau complexe immobilier de 115 M$ accueille les bureaux du Ministère de l’Immigration, le musée Mémoire des Montréalais (MEM) et le Central, un hall gourmand composé d’une mosaïque festive de restaurateurs indépendants montréalais. Des milliers de personnes y sont attendues quotidiennement. Un exemple de revitalisation du XXIe siècle pour ce secteur qui avait été abandonné pendant trop longtemps.

Revitaliser le cœur culturel de la ville

La Société de développement Angus (SDA) a ciselé un programme sur mesure pour le quartier, qui dépasse largement la simple construction immobilière. Visionnaire, tenace et engagée, l’équipe a imaginé un milieu de vie qui rend hommage à l’histoire colorée de la Main en la propulsant dans un avenir prometteur.

« L’équipe de la SDA a conçu un projet structurant à la hauteur des besoins de la communauté. Nous sommes heureux de voir le boulevard Saint-Laurent briller à nouveau de mille feux. » Christian Yaccarini, PDG de la SDA.

L’importance du faire ensemble

La SDA imagine depuis plus de 20 ans des milieux de vie dynamiques et inclusifs. Le secret? Une mobilisation et un dialogue constant avec les parties prenantes. Tout le processus s’effectue en collaboration avec le milieu. Le Technopôle Angus, un autre projet signé SDA, témoigne de cette réussite avec ses commerces florissants, ses bureaux achalandés et ses résidences écologiques.

Pour le Carré Saint-Laurent, la SDA a su rassembler les meilleurs talents sous ses ailes fédératrices et partager son expertise novatrice en ingénierie de projet. Le bâtiment à échelle humaine se distingue ainsi par la mixité de ses fonctions et son respect des forces vives du territoire qu’il occupe.

Une démarche écologique, un résultat unique

Dessiné par Provencher_Roy, l’édifice s’est déjà démarqué par ses caractéristiques environnementales. Il est lauréat du prestigieux prix Projet Vert et en attente d’une certification LEED. Il attire également le regard : on remarque instantanément qu’il est traversé d’une forme diagonale spectaculaire qui fait écho à la Place des festivals. La façade, résolument moderne, intègre des éléments architecturaux du passé et met en valeur le patrimoine bâti du secteur.

Un rendez-vous pour les foodies

Avec le Central, c’est le grand public qui profite du rez-de-chaussée du Carré Saint-Laurent. Cette foire gourmande éclatée s’inspire de ces délicieux food halls que l’on retrouve à San Francisco, New York ou Barcelone et reflète l’incroyable offre alimentaire montréalaise. On y découvre une mosaïque de 25 restaurateurs réputés, dans une expérience culinaire carrément inédite à Montréal.

Parmi les restaurateurs impliqués : Marc -André Jetté du célèbre Hoogan et Beaufort, qui a pignon sur rue dans le quartier Angus, et le populaire chef Danny Saint-Pierre, directeur culinaire de La Tribu.

« Ce sont deux artistes de la table inventifs, leur flair a su insuffler une créativité et une signature unique au Central. » souligne Marilou Hudon-Huot, chargée de projet pour la SDA.

Pour en savoir plus : site web du Central et page Facebook du Central

D’autres horizons à développer

En constant mouvement pour injecter beauté et fierté à la cité, la SDA pointe désormais sa lorgnette vers l’Est de Montréal afin de contribuer à son essor socio-économique. Plusieurs projets sont sur la planche à dessin : le Carré Saint-Laurent fera certainement école pour la suite des choses.

Articles connexes :

La SDA s’implique dans l’est de Montréal pour combler les iniquités

Développement de l’est de Montréal, la mobilisation s’organise

Retour aux actualités