L’économie sociale à Angus : une mission incontournable
Article Nov. 16, 2021

L’économie sociale à Angus : une mission incontournable

En ce mois de novembre, mois de l’économie sociale, nous souhaitons souligner l’apport des organisations en économie sociale du Technopôle Angus.

L’économie sociale a toujours fait partie de l’ADN de la Société de développement Angus. Elle privilégie le développement de projets spécifiques répondant aux besoins de la communauté et du territoire. L’arrivée de la Rose des vents de UTILE sur l’écoquartier Angus, le projet de Courtepointe à Pointe-aux-Trembles ou encore la collaboration avec la coopérative de solidarité les valoristes sont de ses partenariats qui notamment contribuent à valoriser le logement, l’emploi, le respect de l’environnement et d’accroître les liens avec les communautés.

La Société de développement Angus est d’ailleurs née d’une volonté populaire et locale pour lutter contre le chômage engendré par la désertion et la précarité d’un territoire industriel abandonné. L’une des idées pour revitaliser ce territoire a été d’y implanter des entreprises liées à l’économie sociale.

Les pionniers du Technopôle Angus

La première entreprise a été Insertech, un organisme à but non lucratif qui allie à la fois la volonté de contrer le gaspillage en favorisant le réemploi de matériel informatique et téléphonique tout en favorisant l’insertion des jeunes souvent éloignés du monde du travail.

« Depuis 1998, nous aidons des jeunes adultes peu scolarisés et aux prises avec des difficultés personnelles à entrer sur le marché du travail et à prendre leur vie en main. Insertech répare et remet à neuf des milliers d’ordinateurs usagés et les revend aux citoyens, aux organismes communautaires, et aux entreprises privées. »[1]

Par leurs valeurs communes, il existe des liens forts entre les entreprises d’économie sociale du Technopôle Angus. L’entreprise Dynamo en est l’une de ces facilitatrices, une « tisseuse de liens ». Proposant entre autres du service-conseil personnalisé et du coaching professionnel, elle aide les entreprises et les organismes à se définir, se structurer, se renforcer.

Crédit photo : Dynamo

Crédit photo : Dynamo


Le Carrefour de l’économie sociale : un bâtiment dédié au secteur

La création d’un Carrefour de l’économie sociale est une autre réalisation importante sur le site du Technopôle Angus. Le bâtiment de la rue André-Laurendeau est occupé par le groupe PART (Programmes d'Apprentissage au Retour au Travail) qui propose des programmes d’insertion socio-professionnels pour les personnes aux prises avec un trouble de santé mentale ou d’ordre psychosocial. À travers les formations dispensées, ces personnes apprennent un savoir-faire, se dotent d’outils facilitant leur intégration tout en améliorant leur estime de soi.

Deux autres organismes d’économie sociale siègent aussi au Carrefour. Le Collectif des entreprises d’insertion du Québec (CEIQ), comme son nom l’indique, est un collectif permettant aux entreprises d’insertion d’être soutenues, écoutées, guidées dans leur développement. Elles peuvent s’appuyer sur le Collectif pour être une interface avec les pouvoirs publics et défendre leurs droits.

Quant au Réseau des services spécialisés de main-d’œuvre, le RSSMO, c’est un réseau national réunissant 49 organismes en employabilité dont la mission est d’œuvrer à l’intégration au travail des personnes spécifiques. L’un des programmes offerts par le Réseau à leur organismes membres, le projet FIT « Formation Intégration Travail » vise notamment à l’intégration et à la formation basée sur le savoir-être et les compétences numériques.

La Caisse d’économie solidaire : la dernière arrivée

La Caisse d’économie solidaire est venue, cette année, s’installer au Technopôle. La Caisse propose à la fois tous les services d’une banque traditionnelle mais elle est surtout une caisse spécialisée auprès des entreprises de l’économie sociale. Elle connait en profondeur les spécificités du secteur et appuie nombre de leurs projets. Elle est une alliée incontournable pour le milieu.

Crédit photo : Stéphanie Birbe, Caisse d’économie solidaire

Crédit photo : Caisse d’économie solidaire


Quand les services essentiels rencontrent l’économie sociale

Il est important de rappeler qu’au-delà de leur mission sociale, les entreprises d’économie sociale proposent aussi des services utiles à l’ensemble de la communauté. Le Technopôle Angus peut ainsi compter sur la présence sur son territoire des 2 CPE, Cœur de l’île et Cœur de Cannelle qui offrent des services de garderie de qualité.

Il faut souligner aussi l’implication de Propret, entreprise d’insertion d’hommes et de femmes qui réalisent l’entretien ménager des locaux du site et que les travailleurs d’Angus croisent tous les jours.


Ces interactions, plus ou moins visibles entres les organismes du Technopôle, font de ce lieu, un espace de collaboration participant ainsi au dynamisme et au rayonnement du site, du territoire Angus.


[1] La mission d’Insertech, https://www.insertech.ca/a-propos/